Soutien à la Black Canadian Studies Association et décision de maintenir la conférence de la CASWE-ACFTS 2021 au sein du Congrès

le 28 avril 2021 – En février 2021, la Black Canadian Studies Association (BCSA) a annoncé sa décision de ne pas participer au Congrès 2021 de la Fédération des sciences humaines (FSH). Dans une déclaration écrite, la BCSA a souligné les nombreuses raisons poignantes et pertinentes de sa décision, que le conseil d’administration (CA) de la CASWE-ACFTS respecte et soutient grandement. À la suite de l’incident de profilage racial survenu lors du Congrès 2019, la BCSA a fait deux demandes spécifiques à la FSH : 1) l’annulation des frais d’inscription au Congrès pour les membres et étudiant(e)s de la communauté de la BCSA, et 2) l’engagement formel d’un thème lié aux études noires pour un Congrès dans un avenir proche. Ces demandes ont été initialement refusées, ce qui a conduit la BCSA à retirer sa participation à l’événement du Congrès 2021. Le CA de la CASWE-ACFTS souhaite souligner le leadership de la BCSA pour sa demande d’une plus grande responsabilité de la part de la Fédération des sciences humaines.

La déclaration de la BCSA a également souligné la nécessité pour les organisations comme la nôtre, de réfléchir de manière critique à leur engagement dans des travaux et des activités qui centralisent les voix des individus et des communautés BIPOC. Nous reconnaissons que le travail de la CASWE-ACFTS dans ce domaine est en cours, et nous devons continuer à créer des occasions pour nos membres de s’engager de façon significative dans des conversations sur la façon de décoloniser l’éducation et les pratiques du travail social, et de s’attaquer au racisme systémique. Nous espérons que le thème de notre conférence, Le rêve de la décolonisation dans la formation, la théorie, la recherche et la pratique du travail social: repenser pour aujourd’hui et pour les sept prochaines générations, fournira l’une de ces opportunités. (Plus précisément, l’appel à résumés de cette année comprenait le thème Dialogues critiques et interventions critiques pour lutter contre le racisme systémique.) C’est pourquoi nous avons choisi de maintenir la conférence de cette année dans le cadre du Congrès, car nous pensons que la plateforme choisie constituera la meilleure option possible pour nous engager dans ces échanges significatifs avec nos membres, tout en fournissant le soutien technique essentiel nécessaire pour organiser un rassemblement virtuel de cette ampleur.

Nous avons prévu plus de 130 panels, cercles de dialogue, exposés, courts films et balados qui exploreront le thème de la conférence et encourageront le dialogue sur la façon dont nous pouvons décoloniser la pratique du travail social, aborder le racisme systémique, les relations entre le centre et le Nord, décoloniser l’équité dans l’éducation du travail social et réfléchir de façon critique à la formation pratique. Nous sommes très impatients d’y prendre part.

Bien que l’année ait été tumultueuse pour de nombreuses raisons, nous voulons souligner notre engagement continu à travailler ensemble, avec nos membres et les bénévoles de nos nombreux comités, caucus et notre groupe de travail sur l’engagement envers le changement, afin de prioriser le travail qui doit être fait. À ce titre, nous espérons que vous, nos membres, participerez également à notre prochaine séance de dialogue avec les membres, qui sera animée par Kathy Absolon, PhD, le 11 mai (de 13 h à 16 h HE). Nous nous réjouissons de vous rencontrer prochainement.

Sincèrement,

Le conseil d’administration de la CASWE-ACFTS

Retour haut de page