Go to Top
Revolution Slider Plugin has been detected! Please deactivate this Plugin to prevent themecrashes and failures!

Déclaration sur la mort de Joyce Echaquan

Le 30 septembre 2020 – Le conseil d’administration de CASWE-ACFTS dénonce les actes de racisme dont fut victime Mme Joyce Echaquan. Nous offrons nos condoléances à la famille de Mme Echaquan, à la communauté Manawan, et à tous les peuples et communautés autochtones.

Nous demandons que les gouvernements provincial et fédéral et les services sociaux et de santé reconnaissent le racisme systémique et remettent en question et démantèlent les politiques, les pratiques et les valeurs qui soutiennent et favorisent le racisme.

Nous souhaitons exprimer notre profond regret pour les préjudices subis par les peuples et les communautés autochtones en raison des récits, des pratiques et des politiques de colonisation et nous offrons notre soutien à l’appel à une enquête sur la mort de Mme Echaquan.

Contexte
Une femme atikamekw de 37 ans est décédée cette semaine dans un hôpital de la région de Lanaudière, au Québec, après avoir été victime de racisme systémique de la part du personnel infirmier de l’hôpital – les personnes mêmes sur lesquelles elle comptait pour obtenir de l’aide d’urgence pour ses graves douleurs à l’estomac.

Selon un article paru dans Lapresse, Joyce Echaquan, mère de sept enfants, a partagé sur Facebook une vidéo de la civière à laquelle elle était attachée avant sa mort, demandant à ses amis ou à sa famille de venir la chercher à l’hôpital. L’article contient des citations de violences verbales adressées à Mme Echaquan par le personnel infirmier. C’est ce que la femme autochtone a vécu dans ses derniers moments.

« Il ne devrait pas être difficile de voir l’humanité de quelqu’un », dit Stéphane Grenier, président de CASWE-ACFTS. « Lorsque vous êtes vulnérable et en crise et que vous vous tournez vers un hôpital pour une aide d’urgence, vous devez vous attendre à ce que vos soins soient compatissants, utiles et respectueux ».

« La façon dont Madame Echaquan a été traitée dans ses derniers moments n’est rien de moins qu’épouvantable et constitue un terrible rappel du travail crucial qui doit être accompli par chacun d’entre nous, tant sur le plan personnel que professionnel, lorsqu’il s’agit de racisme et de remise en question de nos opinions et de nos préjugés », déclare Stéphane Grenier.

CASWE-ACFTS
La vision de l’Association canadienne pour la formation en travail social – Canadian Association for Social Work Education – est fondée sur la justice sociale pour tous. Le conseil d’administration de CASWE-ACFTS s’engage à faire en sorte que la formation en travail social au Canada contribue à transformer la réalité coloniale du Canada (https://caswe-acfts.ca/fr/acfts/our-commitment-to-change).

– 30 –

Pour plus d’informations, contactez :
Stéphane Grenier, Président
CASWE-ACFTS
Stephane.Grenier@uqat.ca

Accessibilité