Go to Top
Revolution Slider Plugin has been detected! Please deactivate this Plugin to prevent themecrashes and failures!

Conférence

S’interroger sur le rôle du travail social dans le
contexte de la création
d’une « nation »

CASWE-ACFTS
CONFÉRENCE
2017
Université Ryerson, Toronto, Ontario

29 m
ai au 1er juin 2017

La Conférence 2017 de l’Association canadienne pour l’éducation au travail social se tiendra à l’Université Ryerson, du 29 mai au 1er juin 2017 au sein du Congrès des sciences humaines. La conférence convoquera des participants de partout au Canada pendant cinq jours de réunions, de partage, d’apprentissage et de possibilités de réseautage.

Afin de vous inscrire à la conférence de l’association, vous devez d’abord vous inscrire en tant que participant au Congrès des sciences humaines et sociales. Tous les participants à la conférence, y compris les présentateurs, les panélistes et ceux qui souhaitent assister aux séances, doivent payer les frais de congrès et les frais de conférence CASWE-ACFTS. Inscrivez-vous avant le 31 mars pour le taux anticipé du Congrès !

Inscrivez-vous pour la conférence aujourd’hui … mais renouvelez votre adhésion d’abord pour obtenir les meilleurs prix!

L’adhésion à l’association se déroule du 1er avril au 31 mars de chaque année et vous offre de nombreux avantages, y compris un taux réduit pour participer à notre conférence lors du Congrès des sciences humaines et sociales.

Aperçu de la conférencePrésentations des affichesPrésentations Mardi 30 mai Présentations Mercredi 31 maiPrésentations Jeudi 1er juin

Conférencières d’honneur

Christina Sharpe est professeure à la Tufts University à la faculté d’anglais et aux programmes d’études africaines, féminines, des genres et de sexologie. Son deuxième livre, In the Wake: On Blackness and Being, a été publié par Duke University Press en novembre 2016 et a été cité dans The Guardian comme l’un des meilleurs livres de 2016. Son premier livre, Monstrous Intimacies: Making Post-Slavery Subjects, a été publié en 2010, également par Duke University Press. Elle travaille actuellement à une introduction critique de l’ouvrage Collected Poems of Dionne Brand (1982-2010) et à deux monographies : Thinking Juxtapositionally et Refusing Necrotopia. Elle est récipiendaire d’une bourse postdoctorale de la Fondation Ford et d’une session de recherche du doyen de la Tufts University. Dernièrement, elle a rédigé un texte (Love is the Message) pour le livre qui accompagne la première exposition solo d’Arthur Jafa : Love is the Message, The Message is Death. De plus, certains de ses textes ont récemment été publiés dans The Black Scholar et The New Inquiry.

 

Kikélola Roach, qui a eu une éducation bilingue et grandi dans un milieu qui valorisait l’engagement communautaire, a été militante, organisatrice communautaire, animatrice d’atelier et oratrice. Mme Roach a effectué des études de premier cycle à l’Université McGill, puis a obtenu un baccalauréat en droit à l’Université Queen’s, à Kingston, en Ontario. Elle a effectué sa deuxième année d’études en droit à l’Université Jean Moulin Lyon 3, à Lyon, en France, où elle a obtenu un diplôme d’études universitaires françaises. À titre d’avocate, elle a défendu la responsabilisation et la réforme dans les services de police et les centres de détention pendant plusieurs années. Mme Roach a représenté des familles et des organisations communautaires dans des causes très médiatisées comme les enquêtes de coroner sur la mort de Kenneth Allen, Jeffrey Reodica et Duane Christian. Elle a défendu des personnes dans le cadre de poursuites civiles contre l’État pour voies de fait et actes de violence, détention illégale, négligence et violation de la Charte canadienne des droits et libertés. Elle a représenté des clients à différents échelons du système judiciaire, entre autres en tant que conseillère juridique adjointe à la Cour suprême du Canada dans le cadre de la cause concernant la loi électorale Figueroa c. Canada (AG).Mme Roach est la coauteure, avec Judy Rebick, de l’ouvrage Politically Speaking, une série d’échanges animés sur le féminisme et le monde politique canadien.

Comité de planification Conférence 2017

  • Susan Silver, Présidente du comité (Directrice intérimaire, École de travail social, Université Ryerson)
  • Henry Parada (École de travail social, Université Ryerson)
  • Ken Moffatt (École de travail social, Université Ryerson)
  • Kristie Wright (École de travail social, Université Ryerson)
  • Dawn Onishenko (École de travail social, Université Ryerson)
  • Suzana Milosevic (École de travail social, Université Ryerson)
  • Samantha Wehbi (École de travail social, Université Ryerson)
  • Sheri McConnell (CASWE-ACFTS, Représentante du CA)

Conférences antérieures      

Programme de la Conférence 2016
Programme de la Conférence 2015
Programme de la Conférence 2014
Programme de la Conférence 2013
Programme de la Conférence 2012